La vente Par Email A-T-Elle Encore Un Avenir ?

L'Avenir De la Vente Par Email Chaque semaine ou au moins chaque mois, vous entendez parler de la mort de l’email.

Vous vous posez donc des questions sur la pertinence de ce canal de prospection.

Est-il judicieux d’investir du Temps, de l’Argent dans une technique qui est sur le point de mourir ?

Bravo, vous avez raison de VOUS interroger. Le temps et l’argent sont précieux, il faut mieux les utiliser à bon escient.

L’email Se Porte Bien

Pourtant la réponse à la question, l’email est-il mort est sans ambiguïté.

Contre vents et marées, l’email tient bon. Rien n’y fait.
Spam, réseaux sociaux, SMS, jeunes générations… les ennemis sont nombreux, mais restent impuissants devant sa suprématie.

L’Association du Marketing Direct place l’email Numéro 1, pour son Retour Sur Investissement par rapport aux autres canaux de prospection (liens Google, bannières publicitaires, réseaux sociaux…). Chaque euro investi rapporte 28,97 €. Le cabinet Forrester Research de réputation mondiale prévoit aussi des investissements en croissance sur ce levier sur les 5 années à venir.

Qui dit mieux ?
Personne, vous avez tout à fait raison.

L’emailing Et les Grands Crus

Les grands crus et l’emailing se ressemblent.
Pourquoi ?

C’est très simple, ils ont en commun :

1. la longueur,
2. l’assemblage.

Commençons tout d’abord par la longueur.

Un excellent vin va exploser en bouche, avoir de la longueur.
Pour l’emailing, c’est pareil. Au départ, vos destinataires attendent de la pertinence, veulent des preuves, vous testent. Vous faites quelques ventes, mais cela ne casse pas des briques.

Progressivement, vous construisez de la confiance, vos ventes explosent.
Plus vous routez, plus vous prouvez votre expertise, votre position de leader sur votre marché.
Alors qu’attendez-vous ?

Chaque année, l’œnologue pratique l’assemblage (parcelles, cépages, terroirs…) pour fabriquer la cuvée de l’année. Pour l’emailing, c’est pareil. La vente par email est l’assemblage de 3 composantes :

1. la liste,
2. l’offre,
3. la rédaction du message.

Vous êtes l’œnologue, à vous de trouver les bons ingrédients et de les assembler.

Nous vous proposons des bases qualifiées à l’achat. L’email reste le meilleur canal de vente par Internet. À vous d’agir, un simple clic suivant :

J’accède au catalogue de Bases de Données Proposées À la Vente