Le mythe de la longueur et de l’environnement

Au bureau, dans le métro, dans la rue voire même à l’autre bout du monde, dans la majorité des cas, vos destinataires consultent leurs emails un peu partout.

Pour avoir ainsi la certitude qu’ils lisent leurs emails dans leur intégralité, il faut faire simple et être pertinent du début jusqu’à la fin.

Et puis, quelle que soit la réponse, la décision de votre destinataire doit être toujours prise en compte.

7 points clés à travailler pour connaître la longueur idéale

  1. la présentation éclairée du produit
  2. l’analyse approfondie de la cible en fonction du produit proposé
  3. l’objet d’envoi : Newsletter, annonces, vente
  4. l’exposition de l’offre pour séduire le client : qualité de service, tarif raisonnable, durée de l’offre, etc
  5. À qui envoyer l’email : nouveaux client, client fidèle, prospect ?
  6. À quelle fréquence envoyer votre email ?

Analyse des campagnes : premier envoi ou relance

Des explications concrètes pour mieux comprendre les points clés ci-dessus

Afin d’apporter plus de précision aux 7 points clés cités précédemment, mettons en avant 2 éléments.

Reprenons de manière plus détaillée l’élément numéro 1

Comme nous l’avons dit un peu plus haut, le plus souvent, les destinataires reçoivent leur email dans des endroits indéterminés.

Donc, si la plupart des produits que vous lancez dans votre campagne présentent des détails assez compliqués. Évidemment, pour apporter les explications nécessaires à ces produits, vous devez envoyer un email long. Par contre, notez que les résultats obtenus pour les emails longs sont parfois négatifs. Sauf, si vous procédez à l’aération de vos messages en les sectionnant en plusieurs parties.

Aussi, si l’emailing que vous envoyez est une solution simple, la meilleure stratégie pour attirer l’attention de vos destinataires est de les rediriger vers un autre sujet. Pour ce faire, vous pouvez terminer votre email par une question intéressante et sans réponse. Avec cette méthode, le destinataire sera toujours tenté d’ouvrir et de lire vos autres emails.

Si le destinataire en question est un client déjà fidèle, vous n’aurez plus besoin de lui détailler le nouveau produit. Autrement dit, il faut seulement être clair et surtout résumer les points importants dans un message court et précis.

Pour terminer, attardons-nous sur l’élément numéro 5

Inciter le client à ouvrir et à lire vos emails, tel est l’objectif principal d’une campagne. Cependant, n’oubliez pas qu’il est très difficile de déterminer dans quel environnement vos destinataires lisent vos emails. Voilà pourquoi il est très important de bien définir les messages à envoyer. Effectivement, il faut également tenir compte de la relation existant entre vous et vos destinataires. L’email à envoyer peut donc varier d’un client à un autre.

Pour un email destiné à un prospect, passez un message long avec toutes les explications détaillées du produit. Sinon, les présentations longues et compliquées ne sont pas très utiles pour les emails à envoyer à un client régulier. Il suffit d’un message court, précis et avec tous les points indispensables.

À présent, le sujet sur la longueur de l’email et la situation dans l’espace de vos destinataires est éclairci.

Vous avez des besoins de bases emails decideurs qualifiés.

Visitez notre site de ventes de bases emails avec fichiers-email.com