Comment le Times a constitué des bases de données email

  Le contenu représente toujours en 2017 une stratégie importante pour se démarquer des autres.
Sur la toile, un contenu clé existe en volumétrie : il s’agit le plus souvent d’une copie d’une copie. Par contre, sa véracité est loin d’être formelle.
Le Times a parfaitement bien tenu compte de cette conjoncture pour ses offres.

Ainsi, depuis près d’un an, il a modifié son modèle économique afin de donner plus de valeur ajoutée à sa clientèle.

Après cette période confortable, il est maintenant temps d’analyser les premiers résultats.

Le modèle économique du Times 

À dater de mars 2016, le Times a mis fin aux actualités en continu. L’abonné bénéficie à la place de 3 éditions numériques au quotidien : 9 h, midi et 17 h.

Alors, même si une information d’une très grande importance tombe à 21 h, il faudra que l’abonné attende jusqu’au lendemain à 9 h pour être au courant.

De plus, les analyses et les reportages sont privilégiés. Le journal mise également sur la hiérarchisation de l’actualité. Il a ainsi laissé de côté l’information en temps réel qui s’avère être généralement peu travaillée.

À compter de l’été 2016, le site donne aux internautes la possibilité de consulter deux articles par semaine, et ce, gratuitement. Pour ce faire, l’internaute doit renseigner son adresse email.

Il a alors réussi à collecter près de 600 000 adresses. Le service marketing analyse les historiques de lecture et soumet à ses contacts une information liée à cet historique. Cela a pour but d’encourager les lecteurs à venir consulter régulièrement le site du Times. Bien évidemment, l’envoi s’effectue par email.

Depuis ces nouvelles initiatives, les abonnements ont augmenté de 200%, ce qui est énorme. Qui plus est, le Times dispose dorénavant d’une meilleure idée de ce que ses prospects et clients attendent. En effet, ils peuvent donner leur avis via un dispositif de répondeur.

Conclusions sur les bases de données en emailing

La composition de bases d’adresses email, son enrichissement, sa segmentation suivant les attentes constituent un avantage de taille pour une entreprise.

Le Times atteste de la valeur du contenu et de l’éventualité de la constitution de bases. Ces dernières peuvent d’ailleurs être par la suite retravaillées pour l’optimisation des ventes.

La monétisation peut être poussée encore plus loin. Pour avoir une source supplémentaire de revenus, un modèle dans lequel les adresses emails sont louées à des tiers peut être élaboré.

Vous avez des besoins de bases emails Administration Financier qualifiées.

Visitez notre site de ventes de bases emails fichiers-email.com